« Presque » car 1h après mon arrivée à l’aéroport, j’étais déjà en train de prendre le diner dans un restaurant…italien ! Et que globalement Copenhague s’est révélé être une capitale très cosmopolite même si elle a un héritage scandinave évident.

A l’arrivée à l’aéroport de Kastrup, comptez entre 20 et 30 minutes pour rejoindre le centre-ville en métro – hyper facile. Dans notre cas (entre copines), nous avions réservé un airbnb dans le quartier de Frederiksberg à deux pas de l’arrêt de métro du même nom. Un appart super « hygge » à la fois design et cosy, mêlant peaux de bêtes et plantes vertes, le tout dans un quartier décontracté, un parfait pied à terre !

Copenhague en 2 jours

Jour 1 :

Le petit-déjeuner au Danemark c’est sacré ! Bien que la tradition se soit appropriée le fameux « one schnaps a day, keep the doctor away », en version plus soft les danois raffolent de porridge (graines, fruits frais et yaourt nordique). Ici on appelle ça le Grød et on en mange de très bons chez… Grød !

weekend copenhague Grod

Réveil tonique aux Jardins de Tivoli

Rien de tel qu’un de ces super-bowls avant de partir à l’aventure au parc d’attractions plus que centenaire de la ville, les Jardins de Tivoli. Créé en 1843, le parc a gardé de sa superbe avec une multitude de stands et de manèges en bois, tous très colorés et bien dans leur jus. Son allure un peu kitsch conserve franchement une certaine magie. En grimpant sur les chaises volantes, mieux vaut toutefois ne pas penser à l’âge du manège 😊 Tout en haut, passé le premier frisson, on aperçoit au loin le pont reliant le Danemark et la Suède et rien que pour ça on resterait bien encore quelques minutes à tournicoter en l’air. Adultes ne pas s’abstenir !

Jardin Tivoli copenhague

Jardins de Tivoli ouvert tous les jours de 11h à 22h d’Avril à Septembre.

Déjeuner sur le pouce au WestMarket

Après une balade dans le quartier décontracté de Versterbro, on entre dans un des temples de la street food de la ville. Ouvert en Mai dernier, WestMarket est une immense halle gourmande où se côtoient tous les must de la street food internationale. Alors qu’on cherche à goûter le traditionnel smørrebrød, on se laisse séduire par les baos chinois, les tacos mexicains, le risotto italien… on finira par craquer pour un Lobster Roll, petit sandwich de homard servi avec ses frites maison !

Restaurant Fish and Lobster copenhague

WestMarket ouvert tous les jours de 09h à 21h.

Direction Nørreport l’hyper centre de la ville. Ici les grands boulevards sont commerciaux et truffés de boutiques mode et design. On associe shopping et sightseeing (ou comment joindre l’utile à l’agréable) en naviguant sans plan, entre Nørreport et Nørrebro. Après avoir savouré une petite bière locale, on décide de réserver une bonne adresse pour le dîner. Ce sera Honey !

Tapas de luxe chez Honey

Honey c’est un pur de mélange de bon goût et de coolitude. Tout ce qu’on imagine du Danemark ! Les prix sont clairement…parisiens – mais dans l’assiette, c’est une vraie expérience. Petit frère de Kadeau, l’un des restaurants les plus réputés de la ville, la carte n’en a pas moins été préparée par la même troupe de chefs étoilés mais en version tapas. On choisit à la carte 3 tapas par personne à partager ou non et avec à la clé, une bombe de saveurs à chaque bouchée. Coup de cœur pour cette jolie adresse !

Honey tapas copenhague

Honey ouvert du mardi au samedi de 17h30 à 00h.

Pour finir en beauté cette première journée à Copenhague, on décide d’aller boire des cocktails dans un bar animé de Nørrebro, repéré l’après-midi même pour sa boule à facettes dans la vitrine. Ca promet ! Au bar Kassen, pas de chichi, l’ambiance est cool et décontractée. Les cocktails sont à un prix raisonnables (lorsqu’ils ne sont pas offerts par des vikings gentlemen) et la musique est bonne ! Pas de DJ, ce sont les barmen eux-même qui switchent entre tubes des 90’s et électro. Un conseil, à 04h à la fermeture, si vous mettez toujours un pied devant l’autre, prenez le temps d’admirer la vue sur le pont de Nørreport. En été, il fait déjà jours depuis quelques heures et les couleurs du ciel à l’horizon sont absolument superbes !

Norreport copenhague

Kassen ouvert du mercredi au samedi de 20h à 04h.

Bon à savoir : le métro à Copenhague fonctionne 24h/24h !

Jour 2

Après une courte nuit et le check out du airbnb, on laisse nos bagages pour la journée dans un commerce à proximité grâce au site Luggage Héro. Tellement pratique !

Le port bondé de Nyhavn

Après un deuxième petit-déj chez Grød (on a pas pu résister), nous voilà parties pour le quartier de Nyhavn, réputé pour son port et ses maisons colorées. Très instagram-friendly, le port est malheureusement pris d’assaut par les touristes. On prend quand même le temps de savourer une glace à l’italienne version danoise appelée « softice » en écoutant un peu de jazz (festival et concerts gratuits dans la ville début Juillet).

Nyhavn weekend copenhague

Christiana, mais où sont passé les hippies ?  

On avait lu que ce quartier dit « libre » de toutes lois était un repère de hippies cherchant la sérénité en marge de la société. Mais à l’arrivée, on a eu du mal à capter l’ambiance « peace & anticonformiste » du lieu, plutôt devenu célèbre pour la vente et la consommation d’herbes. Au final, on a préféré la balade au bord de l’eau sur la même rive plutôt qu’au beau milieu des squats de fumeurs.

Copenhagen Street Food

Au fil de l’eau et des immeubles design conçus pour pouvoir aller faire ses courses en canoë, nous sommes arrivés sur l’île du papier « Papirøen ». Ici, une attraction à ne manquer sous aucun prétexte: le Copenhagen Street Food est un immense food court où se retrouvent tous les locaux pour le plaisir des babines !

A l’intérieur, on retrouve toutes les spécialités de la street-food et surprise, les danois sont définitivement des viandards. Peu d’options végétariennes, si ce n’est le falafel pour lequel on a fondu @FalaFala.  Il est ensuite facile de trouver une place sur les grandes tables en bois disposées dehors. Casse-croûte sous le soleil avec vue sur l’Opéra de Copenhague. Ce spot est un incontournable pour capter le savoir-vivre danois – résolument simple, gourmand et décontracté !

On terminera le week-end ici tant on a du mal à quitter cet endroit à regarder les bateaux passer et les danois sauter dans l’eau sans frissonner.

street food copenhague

Notre conseil par beau temps : louer un bateau apéro avec GoBoat !

Notre conseil toute l’année : filer vite à Copenhague sans hésiter !

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Entrez votre nom